Simon-Claude Beauvreau. La charge, fiction et réalité dramatiques

Simon Beaudry, Portrait de Simon-Claude Gauvreau, 2019, image fabriquée pour l’exposition. Photographie : Philippe Richelet Retouches : Étienne Fortin
Simon Beaudry, Portrait de Simon-Claude Gauvreau, 2019, image fabriquée pour l’exposition. Photographie : Philippe Richelet Retouches : Étienne Fortin

SIMON-CLAUDE BEAUVREAU. LA CHARGE, FICTION ET RÉALITÉ DRAMATIQUES

L’exposition de Simon Beaudry sera présentée du 20 février au 10 mai 2020. Le vernissage des expositions de l’hiver aura lieu le jeudi 20 février au soir.

En 1970, la première représentation de La charge de l’orignal épormyable, fiction dramatique écrite en 1956 par Claude Gauvreau voyait le jour au Gesù. Maintenant, 50 ans plus tard, Simon Beaudry présente pour la première fois le projet d’exposition La Charge, réalité et fiction dramatiques, librement inspiré de cette pièce de théâtre. À travers images fixes et en mouvement, sculptures, installations, jeu vidéo et performance en art action, l’artiste offre une juxtaposition entre l’époque du poète Claude Gauvreau et la nôtre. Avec ce projet naît aussi Simon-Claude Beauvreau, personnage amalgamant les deux artistes.

À propos de Simon Beaudry

Simon Beaudry est un artiste transdisciplinaire œuvrant à Montréal. Depuis les débuts de sa carrière en art visuel, l’identité québécoise se retrouve au cœur de ses projets d’exposition : Câliboire, Véhicule et Scalp, Poste-Québec, rejoindre le monde, Québécosse, une identité et un pays transculturels et Nécropolitiques (momies québécoises). La Charge, réalité et fiction dramatiques est le 6e projet de l’artiste.