Expositions

Jean-Robert Drouillard. Mon coeur est un ovni en forme de Frisbee

Depuis ses débuts, Jean-Robert Drouillard est reconnu pour ses sculptures réalisées par taille directe, souvent de grandeur nature. Techniquement apparentés à un art traditionnel, et souvent inspirés de l’imagerie de l’art populaire, ses personnages hybrides sont assurément teintés de considérations actuelles. Mon cœur est un ovni en forme de Frisbee est un rendez-vous culturel, intergénérationnel […]

Lire la suite

Henry Wanton Jones. Démasqué!

Né en 1925 à Waterloo, petite municipalité des Cantons-de-l’Est, Henry Wanton Jones a fait partie des « rebelles » qui, en 1950, exposaient en marge du Salon du Printemps du Musée des beaux-arts de Montréal. Formé à l’École du Musée des beaux-arts de Montréal, il enseigne le dessin et la sculpture dans différentes universités montréalaises jusqu’en 1975. […]

Lire la suite

Espaces & Paysages – La collection du Musée

Unique par la diversité des œuvres qui la composent, la collection du Musée des beaux-arts de Sherbrooke reflète à la fois son penchant pour les productions inspirées par la région comme son ouverture face aux tendances artistiques d’horizons divers. Tout en prêtant une attention particulière aux œuvres d’art anciennes, le Musée prend soin d’accorder une large place aux œuvres d’art plus contemporaines et actuelles.

Lire la suite

L’exposition Espaces & Paysages traduite en LSQ

À l’été 2010, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke s’est joint à la Pulperie de Chicoutimi et au Musée Marius-Barbeau de la Beauce afin d’offrir aux personnes sourdes du Québec un accueil particulièrement chaleureux, en traduisant l’exposition permanente Espaces & Paysages en LSQ (langue des signes québécoise). Des appareils de visionnements vidéo portatifs (des visioguides) sont mis à la disposition des visiteurs sourds. Ils leur permettent de visiter l’exposition en toute autonomie et de comprendre toute l’information présentée. Ce service unique a été développé en partenariat avec les trois institutions muséales, la Fondation des Sourds du Québec et la firme Scénarimage, avec l’aide financière du ministère de la Culture et des Communications.

Lire la suite