Muses et Chimères

Muses et Chimères

 

Les Productions Muses et Chimères, jeune compagnie pluridisciplinaire de la région, s’associe au Musée des beaux arts de Sherbrooke pour présenter une programmation mensuelle de spectacles pour les familles et principalement aux enfants de 3 à 7 ans: Les Avaleurs d’étoiles.

C’est par l’entremise du conte, de la musique, du théâtre, des marionnettes, de la poésie et du théâtre d’ombre que des artistes des Cantons-de-l’Est offriront des activités d’exploration manuelle, musicale ou d’éveil des sens. En lien avec les spectacles, un atelier créatif complète l’expérience en plus d’une visite commentée du Musée. Ariane Deslions, Christine Bolduc, Claire Jean, Christine Pageault, Jessica Paradis et plusieurs autres participeront à offrir aux familles des sorties culturelles divertissantes.

21 octobre 2017 10h à 12h : Nuit de Samhain Théâtre, musique et conte, suivi d’un atelier d’exploration manuelle.

18 novembre 2017 10h à 12h: Cache-Lune:  Conte et théâtre d’ombre, avec Christine Pageault. Suivi d’un atelier d’ombres.

16 décembre 2017 10h à 12h: Du Frimas sur ta porte. Conte et musique (harpe et chant). Suivi d’un atelier d’exploration manuelle.

A suivre en 2018. Vous trouverez ci-joint la programmation complète.

Tarifs :
12 ans et moins : 8 $
13 ans et plus : 12 $
Famille : Maximum de 25 $
Forfait : 3 spectacles au choix pour 60 $

Jean-Robert Drouillard. Mon coeur est un ovni en forme de Frisbee

Depuis ses débuts, Jean-Robert Drouillard est reconnu pour ses sculptures réalisées par taille directe, souvent de grandeur nature. Techniquement apparentés à un art traditionnel, et souvent inspirés de l’imagerie de l’art populaire, ses personnages hybrides sont assurément teintés de considérations actuelles.

Mon cœur est un ovni en forme de Frisbee est un rendez-vous culturel, intergénérationnel et social. Tout en restant très fidèle à la pratique habituelle de l’artiste, l’œuvre met de l’avant des éléments visuels et des choix qui appartiennent à la réalité des jeunes d’aujourd’hui, qui ont inspiré l’œuvre. Les personnages poétiques partageant des piédestaux avec les visiteurs,  participent à une mise en scène dans laquelle la théâtralité aborde de front la rencontre entre la fiction et la réalité, entre le sérieux et le ludique.

«  Faire un statuaire avec des adolescents, c’est mettre de l’avant la jeunesse du Québec, c’est parler du futur de notre société. Ces sculptures font valoir la voix de ceux pour qui nous disons construire, conserver et protéger, mais qui sont pourtant si souvent oubliés sur la place publique. »     – Jean-Robert Drouillard

Jean-Robert Drouillard est né en 1970 à Chatam en Ontario. Suite à des études en littérature et en création littéraire, Drouillard se dirige vers la sculpture. En 2000, il obtient un diplôme de l’École-atelier de sculpture de Québec (Maison des Métiers d’art). En 2002, il fonde, avec quatre autres artistes, la Coop Le Bloc 5, un atelier de production artistique situé à Québec, où il œuvre encore aujourd’hui. Il est enseignant à la Maison des Métiers d’art depuis 2004.

Retour sur la Soirée Martini au Musée

La dixième édition de la soirée Martini au Musée  au profit de la Fondation du Musée des beaux-arts de Sherbrooke s’est déroulée le 18 octobre dernier sous la présidence d’honneur de monsieur Charles Custeau, Président du Groupe Custeau. Cet événement bénéfice fût encore une fois un grand succès permettant à la Fondation du Musée des beaux-arts de Sherbrooke d’amasser 12 000 $.

L’équipe du Musée tient à remercier profondément IMMEX, partenaire principal de la soirée pour leur contribution, ainsi que toutes les personnes présentes, les bénévoles et employés qui ont contribué à la réussite de cette soirée.

 

Muses et Chimères

Les Avaleurs d’étoiles au Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Les Productions Muses et Chimères, jeune compagnie pluridisciplinaire de la région, s’associe au Musée des beaux arts de Sherbrooke pour présenter une programmation mensuelle de spectacles pour les familles et principalement aux enfants de 3 à 7 ans: Les Avaleurs d’étoiles.

C’est par l’entremise du conte, de la musique, du théâtre, des marionnettes, de la poésie et du théâtre d’ombre que des artistes des Cantons-de-l’Est offriront des activités d’exploration manuelle, musicale ou d’éveil des sens. En lien avec les spectacles, un atelier créatif complète l’expérience en plus d’une visite commentée du Musée. Ariane Deslions, Christine Bolduc, Claire Jean, Christine Pageault, Jessica Paradis et plusieurs autres participeront à offrir aux familles des sorties culturelles divertissantes.

21 octobre 2017 10h à 12h : Nuit de Samhain Théâtre, musique et conte, suivi d’un atelier d’exploration manuelle.

18 novembre 2017 10h à 12h: Cache-Lune:  Conte et théâtre d’ombre, avec Christine Pageault. Suivi d’un atelier d’ombres.

16 décembre 2017 10h à 12h: Du Frimas sur ta porte. Conte et musique (harpe et chant). Suivi d’un atelier d’exploration manuelle.

A suivre en 2018. Vous trouverez ci-joint la programmation complète.

Tarifs :
12 ans et moins : 8 $
13 ans et plus : 12 $
Famille : Maximum de 25 $
Forfait : 3 spectacles au choix pour 60 $

Parcours Photo Sherbrooke

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, en partenariat avec la Ville de Sherbrooke et son organisme de développement touristique, Destination Sherbrooke, a créé un événement culturel et touristique d’envergure afin de promouvoir la photographie dans les Cantons-de-l’Est.

Parcours Photo Sherbrooke est une exposition extérieure de photographies grand format sur le thème de la Nature urbaine, présentée sur trois sites au Lac des Nations du 1er septembre 2017 au 21 janvier 2018. Découvrez le travail de Bernard Brault, photographe pour La Presse, de Catherine Aboumrad, photographe d’avant-garde, de Laurent Silvani, observateur volontaire pour Environnement Canada et de Peter Andrew Lusztyk, photographe professionnel de l’Ontario en plus de cinq membres du Club photo de Sherbrooke : Anne-Josée Beaudoin, Luc Beaudoin, Emmanuelle Dion, Francine Ostiguy et Oscar Quinonez.

Consultez la carte situant les trois sites d’exposition.

Visite-conférence sur le verre

Pour souligner son 35e anniversaire, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke présente Luminosité et opacité. Les sculptures de David James, la toute première exposition consacrée au travail d’un sculpteur de verre. Dans le cadre de cet exceptionnel événement, le public est invité à assister à une visite-conférence avec l’historienne de l’art Florie Guérin.

Ayant d’abord étudié à l’École du Louvre, en France, Florie Guérin a complété son mémoire de maîtrise à l’Université de Montréal. Fortement intéressée par les arts datant du Moyen-âge, elle s’est spécialisée dans l’étude de la fabrication du verre d’art sur le territoire de la Syrie. Elle travaille aujourd’hui à la galerie montréalaise Elena Lee, établissement qui cherche à mettre en valeur le travail des artistes verriers canadiens et québécois.

Lors de cette soirée, vous pourrez en apprendre davantage sur l’histoire, la symbolique et les différentes techniques de fabrication du verre. De plus, vous pourrez découvrir les œuvres de l’artiste David James, un des rares artistes verriers à travers le monde qui a choisi de mouler le verre, plutôt que de le souffler. Sa méthode de travail est basée sur le procédé de la coulée de cire perdue, traditionnellement utilisé pour réaliser les sculptures de bronze, ce qui requiert de la minutie, du contrôle et beaucoup de patience. Travaillant essentiellement avec le verre de cristal, dont l’attrait visuel réside dans sa mystérieuse transparence, l’artiste crée des pièces empreintes de mystère et de poésie, qui séduisent par leur luminosité et l’énergie qu’elles dégagent.

Frais: 10$ par participant et activité gratuite pour les membres du Musée.

Concours de photographie

Dans le cadre de la présentation de l’exposition Dialogues. La collection de photographies Luc LaRochelle, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke a invité les photographes amateurs de tous âges à participer à un concours photo sous le thème Prendre le temps.

Félicitations aux gagnants et merci à tous les participants !


 1ère place 

Annick Sauvé, Sans titre, 2017, Photo numérique, traitement avec Lightroom et Photoshop.

Commentaire de l’artiste : Cette photo représente le temps qu’on prend à savourer la vie, les choses si simples qui, en principe, sont défendues, comme sauter à pieds joints dans une flaque d’eau. Et je ne vous dis pas le temps que ça prend ensuite pour nettoyer les bottes !

La photographie d’Annick Sauvé sera exposée pendant un mois à l’accueil du Musée. Venez la découvrir !

2ème place

Sylvain Gaudreau, Sans titre, 2017, Photographie numérique.

3ème place

Magalie Laniel, Et si on invitait la lune?Ram Das Puri, Nouveau Mexique, 2017, Photographie numérique, photomontage et manipulation dans Photoshop.

L’été au Musée

Tout l’été, nos guides se feront un plaisir de vous accueillir au Musée. Profitez de leur présence pour faire une visite commentée afin de découvrir nos expositions. Aussi, des ateliers de création sont offerts en tout temps et ce, pour tous.

Venez créer une sculpture qui, à l’aide de matériaux transparents, aborde la question de la lumière dans les sculptures de verre de David James. Un atelier de coloriage détente vous propose d’explorer les formes, les couleurs et les mouvements qui se trouvent dans trois œuvres de l’exposition Luminosité et opacité. De plus, pour souligner le 35e anniversaire du Musée, venez créer des cartes de souhaits destinées au Musée. Celles-ci seront exposées tout l’été dans notre atelier.

Les visites commentées et les ateliers de création sont offerts en tout temps, le tout inclus dans le coût d’entrée. Nous sommes ouverts tous les jours de 10 h à 17 h ainsi que les jeudis soirs jusqu’à 21 h.

Bon été !

Henry Wanton Jones. Démasqué!

Né en 1925 à Waterloo, petite municipalité des Cantons-de-l’Est, Henry Wanton Jones a fait partie des « rebelles » qui, en 1950, exposaient en marge du Salon du Printemps du Musée des beaux-arts de Montréal. Formé à l’École du Musée des beaux-arts de Montréal, il enseigne le dessin et la sculpture dans différentes universités montréalaises jusqu’en 1975. À partir de 1976, il se consacre entièrement à la peinture à l’huile et expose à travers le pays. Ses œuvres se trouvent aujourd’hui dans de nombreuses collections privées et muséales au Canada, telles que celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art de Joliette, de la Winnipeg Art Gallery et de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Le peintre met en scène des situations souvent équivoques, représentant autant des chevaux accompagnés de nus érotiques, des portraits masqués, des autoportraits et des natures mortes. Situé à mi-chemin entre le surréalisme et l’art naïf, tout en empruntant certains codes graphiques aux cubistes, le langage visuel et le symbolisme de Jones témoignent d’une grande poésie et d’une sensibilité qui marquent l’imaginaire. L’exposition Henry Wanton Jones. Démasqué! constitue la toute première rétrospective consacrée au travail d’un artiste québécois qui séduit le public et les collectionneurs depuis plus de 40 ans.

Une exposition développée en collaboration avec la Galerie Valentin.