Concours de photographie

Dans le cadre de la présentation de l’exposition Dialogues. La collection de photographies Luc LaRochelle, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke a invité les photographes amateurs de tous âges à participer à un concours photo sous le thème Prendre le temps.

Félicitations aux gagnants et merci à tous les participants !


 1ère place 

Annick Sauvé, Sans titre, 2017, Photo numérique, traitement avec Lightroom et Photoshop.

Commentaire de l’artiste : Cette photo représente le temps qu’on prend à savourer la vie, les choses si simples qui, en principe, sont défendues, comme sauter à pieds joints dans une flaque d’eau. Et je ne vous dis pas le temps que ça prend ensuite pour nettoyer les bottes !

La photographie d’Annick Sauvé sera exposée pendant un mois à l’accueil du Musée. Venez la découvrir !

2ème place

Sylvain Gaudreau, Sans titre, 2017, Photographie numérique.

3ème place

Magalie Laniel, Et si on invitait la lune?Ram Das Puri, Nouveau Mexique, 2017, Photographie numérique, photomontage et manipulation dans Photoshop.

L’été au Musée

Tout l’été, nos guides se feront un plaisir de vous accueillir au Musée. Profitez de leur présence pour faire une visite commentée afin de découvrir nos expositions. Aussi, des ateliers de création sont offerts en tout temps et ce, pour tous.

Venez créer une sculpture qui, à l’aide de matériaux transparents, aborde la question de la lumière dans les sculptures de verre de David James. Un atelier de coloriage détente vous propose d’explorer les formes, les couleurs et les mouvements qui se trouvent dans trois œuvres de l’exposition Luminosité et opacité. De plus, pour souligner le 35e anniversaire du Musée, venez créer des cartes de souhaits destinées au Musée. Celles-ci seront exposées tout l’été dans notre atelier.

Les visites commentées et les ateliers de création sont offerts en tout temps, le tout inclus dans le coût d’entrée. Nous sommes ouverts tous les jours de 10 h à 17 h ainsi que les jeudis soirs jusqu’à 21 h.

Bon été !

Henry Wanton Jones. Démasqué!

Né en 1925 à Waterloo, petite municipalité des Cantons-de-l’Est, Henry Wanton Jones a fait partie des « rebelles » qui, en 1950, exposaient en marge du Salon du Printemps du Musée des beaux-arts de Montréal. Formé à l’École du Musée des beaux-arts de Montréal, il enseigne le dessin et la sculpture dans différentes universités montréalaises jusqu’en 1975. À partir de 1976, il se consacre entièrement à la peinture à l’huile et expose à travers le pays. Ses œuvres se trouvent aujourd’hui dans de nombreuses collections privées et muséales au Canada, telles que celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art de Joliette, de la Winnipeg Art Gallery et de l’Université du Nouveau-Brunswick.

Le peintre met en scène des situations souvent équivoques, représentant autant des chevaux accompagnés de nus érotiques, des portraits masqués, des autoportraits et des natures mortes. Situé à mi-chemin entre le surréalisme et l’art naïf, tout en empruntant certains codes graphiques aux cubistes, le langage visuel et le symbolisme de Jones témoignent d’une grande poésie et d’une sensibilité qui marquent l’imaginaire. L’exposition Henry Wanton Jones. Démasqué! constitue la toute première rétrospective consacrée au travail d’un artiste québécois qui séduit le public et les collectionneurs depuis plus de 40 ans.

Une exposition développée en collaboration avec la Galerie Valentin.

Dialogues. La collection de photographies Luc LaRochelle – Prolongée!

L’exposition est prolongée jusqu’au 22 octobre 17h.

Réalisée à partir de l’importante collection offerte par le donateur Luc LaRochelle, cette exposition explore trois des grands thèmes qui intéressent les artistes photographes depuis toujours, soit le paysage, le portrait et la mise en scène théâtrale. Conçue à la manière d’une conversation qui a lieu hors du temps, la présentation mettra en relation des œuvres historiques avec d’autres, plus récentes. Ressemblances et dissemblances, autant sur la forme que sur le fond, sauront émerger de ce dialogue inusité.

Luminosité et opacité : les sculptures de David James

Pour souligner son 35e anniversaire, le Musée des beaux-arts présente la toute première exposition consacrée au travail d’un sculpteur de verre. L’artiste des Cantons-de-l’Est David James réalise des œuvres de verre moulé comme d’autres coulent le bronze. Ses pièces translucides, épurées et minimalistes séduisent par la luminosité et l’énergie qu’elles dégagent. Tout aussi énigmatiques, ses œuvres monumentales en granit explorent la dualité entre force et fragilité, entre densité et légèreté. Cette impressionnante exposition présente plus de trente œuvres qui marquent l’imaginaire par le traitement exceptionnel des matériaux, des formes et des couleurs.

L’art de la sérigraphie publicitaire au Québec. Des années 1950 à nos jours

L’art de la sérigraphie publicitaire au Québec. Des années 1950 à nos jours a pour objectif de contribuer à reconnaître la place que mérite la sérigraphie publicitaire dans l’histoire de l’art au Québec en présentant quarante oeuvres, tirées de la Collection du Centre de design de l’UQAM et de collections particulière, réalisées entre 1957 et 2017 par 17 artistes.

Cette exposition constitue une occasion de découvrir ou de revoir des affiches qui évoquent des grands moments culturels du Québec. Il est possible d’y voir, entre autres, le travail de Charles Daudelin, Normand Hudon, Vittorio Fiorucci, Sébastien Lépine et Séripop.

Commissaire : Marc H. Choko

Une production du Centre de design de l’Université du Québec à Montréal avec la collaboration du Musée des maîtres et artisans du Québec.

Semaine sherbrookoise des familles

Cette année, dans le cadre de la Semaine sherbrookoise des familles, qui a lieu du 13 au 21 mai 2017, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke offre gratuitement diverses activités qui sauront plaire à tous les membres des familles. Venez nombreux!

Ta famille à l’affiche!

Activités pour les enfants de 6 à 12 ans
Samedi 13 mai et dimanche 14 mai 2017, à 10 h et à 13 h

Vous êtes invités à venir vous inspirer des affichistes québécois et à créer une affiche familiale qui annonce vos couleurs. La sérigraphie sera le médium utilisée pour réaliser vos œuvres. Vous pourrez choisir une affiche et imaginer une histoire à partir de cette dernière, histoire que vous pourrez illustrer librement.

Portes ouvertes

Dimanche 14 mai 2017, de 10 h à 16 h 30

Le Musée ouvre ses portes gratuitement aux visiteurs :

  • ateliers de création;
  • visites commentées à 11 h et 14 h.

Matinée Poussettes

Activités pour les tout-petits de 2 à 5 ans et leur famille
Vendredi 19 mai 2017 à 10 h 30

Vous êtes invités à venir avec votre bébé et vos jeunes enfants à l’heure du conte qui sera animée par l’éducatrice du Musée, Clara Chouinard. Trois histoires amusantes se déroulant dans un musée serviront de première approche aux arts visuels.

Un jeu d’éveil à la couleur engagera la participation des petits, stimulés par les couleurs vives des affiches de l’exposition sur l’art de la sérigraphie publicitaire. Vos jeunes enfants seront incités à réaliser une expérimentation artistique afin de créer un petit quelque chose à rapporter à la maison.

« Chiller » au Musée, c’est cool!

Vendredi 19  mai  2017 à 19 h
Activités pour les adolescents de 13 à 17 ans
Soirée V.I.P. : bienvenue aux 40 premiers

Le Musée offre une opportunité aux adolescents de passer une soirée entre amis dans un lieu chaleureux. L’art publicitaire est un type d’art se rapprochant de l’art urbain. À travers divers matériaux artistiques, les adolescents pourront expérimenter cet univers, et même imprimer une création personnelle sur t-shirt ! Le film Sur les traces d’Arthur, qui raconte l’histoire d’un artiste désirant demeurer anonyme, sera projeté pendant la soirée. Le popcorn sera disponible à volonté. C’est l’occasion unique de créer en toute liberté et de sortir dans un lieu hors de l’ordinaire.

Matériel nécessaire : vieux T-Shirt ou sac réutilisable en coton.

Matthieu Binette. 7 200 battements à l’heure

Grandement apprécié du public sherbrookois, le sculpteur s’est fait connaître par ses personnages et ses motifs longiformes façonnés dans l’acier fondu. L’artiste renouvelle aujourd’hui sa pratique par la réalisation de formes semi-abstraites en bronze et d’œuvres picturales ainsi que par l’intégration d’une projection et d’une bande sonore. Occupant le grand hall du Musée, l’installation  inédite 7 200 battements à l’heure constitue un univers personnel polysensoriel qui propose une réflexion sur le geste créateur. Pour le sculpteur sherbrookois, « entre l’artiste et le regard porté sur l’œuvre, il y a un point commun : le battement du cœur qui propulse le sang dans notre corps. C’est ce qui nous unit les uns aux autres. C’est ça la création. Dans chaque battement, il y a cet élan créatif, partant du centre, le cœur, jusqu’à l’œuvre finale, puis jusqu’à vous ».

 

Concertino Pannolino

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, en partenariat avec les Petits Bonheurs, vous invite à un concert adapté pour les bébés le samedi et le dimanche 6 et 7 mai 2017 à 9h30.

Concertino Pannolino est un concert intime d’environ 35 minutes pour les bébés. En provenance de la Belgique, du Théâtre de la Guimbarde et La bulle à sons, une violoncelliste et un flûtiste-percussionniste entreront dans l’univers des tout-petits en les accompagnant dans leurs silences, leurs soupirs, leurs gazouillis et leurs babillages. Dans ce dialogue musical ouvert à l’improvisation, les bébés vivront un moment de détente hors de l’ordinaire dans un univers créé spécialement pour eux tout en pouvant sentir physiquement la musique grâce aux vibrations du violoncelle.

Au programme, des œuvres de J.S. Bach, de Ligeti, des compositions originales ainsi qu’une relecture de chants sépharades.

Pour réserver, au coût de 12 $ pour un bébé et un parent, visitez le site des Petits Bonheurs ou contactez la billetterie Côté scène au 819 822-1313 du lundi au samedi, de 12 h à 18 h.

Thé, musique et fusain

Matthieu Binette

Photo : François Lafrance

Le Musée vous invite à un atelier de dessin d’observation qui se tiendra le dimanche 30 avril 2017. Par la présentation de son exposition 7 200 battements à l’heure, le sculpteur Matthieu Binette raconte un moment de création et souhaite éveiller la créativité qui sommeille en chacun de nous.

Après une courte visite commentée de l’exposition, découvrez, redécouvrez ou perfectionnez le dessin d’observation au fusain, au conté et au graphite avec notre éducatrice. L’événement prendra place dans le grand Hall du Musée. Thé et musique agrémenteront votre expérience.

Cette activité s’adresse aux 13 ans et plus. Matériel fourni par le Musée. Les artistes plus expérimentés peuvent apporter leur matériel si désiré.

Veuillez réserver avant le jeudi 27 avril 2017 auprès d’Amélia Bourbonnais.
819 821-2115 | abourbonnais@mbas.qc.ca.

Coûts : Adulte – 10$ ; Aîné – 8$ ; Étudiant – 7$ ; Membre – gratuit.