Expositions terminées »

Louisette Gauthier-Mitchell Anima/Animaux

L’artiste estrienne d’adoption Louisette Gauthier-Mitchell nous invite à une singulière rencontre entre espèces en présentant une soixantaine d’œuvres échelonnées sur une période allant de 1989 à 2015. Autour d’un concept et d’une thématique proposés par la commissaire Françoise Le Gris sous le titre Anima/animaux, l’exposition regroupe une série d’œuvres de techniques, de styles et de formats variés.  La diversité et la richesse des propositions picturales mettent en scène une énergie vibrante, lumineuse, et des personnages plus ou moins magiques (anima) côtoyant des figures animales, imaginaires ou réelles, lors d’apparitions insolites. Hybrides, masqués ou démembrés, ces êtres nous entraînent parfois dans des gouffres d’effroi, aux marges de la monstruosité. Dans ce bestiaire étonnant d’inventivité, de fougue et de délire plastique, les êtres dessinés et peints naissent à partir de points, lignes et taches. Investis peu à peu d’une vigueur gestuelle, ils sont lancés dans un devenir figural insoupçonné et révèlent, ça et là, un corps, un fragment, un objet partiel, œil, main, bouche, corne ou queue.  Qu’il s’agisse de trophée de chasse, de pièce de boucherie, de figure menacée de notre environnement naturel, de spécimen dédié à la recherche scientifique ou encore de notre meilleur ami, aujourd’hui plus que jamais l’animal nous interroge au plus haut point. Par un langage plastique où s’articulent des croisements, des éclats de figures et où se mélangent les matières et les signes, l’oeuvre de Louisette Gauthier-Mitchell sonde notre culture contemporaine : école de la cruauté ou complicité d’espèces entre l’humain et l’animal ?  Elle nous guide ainsi non seulement vers une découverte esthétique des plus fascinante, à la recherche de la beauté, mais aussi, à travers une exploration déstabilisante de nos appartenances, vers une méditation sur notre espèce et sa dualité, faite tout autant d’âme que d’animalité.

Françoise Le Gris, Commissaire

 

Visites et ateliers pour la semaine de relâche au Musée des beaux-arts de Sherbrooke

Les 2 et 3 mars 2016

Le Musée des beaux-arts offrira des visites et des ateliers qui s’articuleront autour des deux expositions en cours lors de la semaine de relâche, soit Anima/Animaux, œuvres de Louisette Gauthier-Mitchell et L’Érudit curieux. Réal Bergeron. D’une durée de 90 minutes, ces expériences de vulgarisation privilégieront une approche ludique et divertissante.

Détails: Relâche au Musée

 

Louisette Gauthier-Mitchell

Née à Alma, Québec, Louisette Gauthier-Mitchell possède un certificat d’éducation artistique (1967) et est diplômée de l’École des beaux-arts de Montréal (1968).  Elle a été professeure au Département d’arts plastiques à l’UQAM, de 1969 à 1997 où elle a exercé une influence considérable chez nombre de jeunes artistes en formation. Elle habite à Stanstead, en Estrie, où elle a élu domicile en 1998 afin de jouir du calme et de la beauté des lieux et pour se consacrer entièrement à l’élaboration de son art. Louisette Gauthier-Mitchell est reconnue depuis plus de quarante ans comme une virtuose du dessin, particulièrement depuis son exposition solo Œuvres ouvertes au Musée d’art contemporain de Montréal (1980). Adepte de la peinture et du dessin principalement, l’artiste a déployé au cours des ans des séries d’œuvres intégrant d’autres médiums et matériaux tels céramique, sculpture, collage et copy art.  Elle expose régulièrement dans diverses régions du Québec, et ses œuvres se retrouvent dans de nombreuses collections publiques et privées.

Site web de l’artiste