La Ruche d’Art

Bandeau de la Ruche d'art du Musée des beaux-arts de Sherbrooke

LA RUCHE D’ART VIRTUELLE

Le Musée offrira une version virtuelle de sa Ruche d’Art ce dimanche 5 avril de 13 h à 14 h 30 via Zoom. Le thème pour cet atelier est Les essentiels. L’art-thérapeute Emmanuelle Meunier sera présente pour donner des idées de création. Pour l’occasion, le claviériste Andy Bourgeois sera également présent pour offrir une ambiance musicale réconfortante.

COMMENT ACCÉDER À LA RUCHE D’ART VIRTUELLE VIA ZOOM?

Première méthode

  1. Saisissez cette URL dans votre barre de recherche : https://us04web.zoom.us/j/658227561?pwd=L1huY00wdFNzb09FK1QrajlZWURBZz09.

Deuxième méthode

  1. Rendez-vous sur le site join.zoom.us;
  2. Saisissez le numéro de réunion 658 227 561;
  3. Cliquez sur Rejoindre.

Le mot de passe pour accéder à la vidéoconférence est 241241.

GROUPE FACEBOOK

Un groupe Facebook a également été créé pour permettre le partage des œuvres et favoriser l’interaction entre les participant(e)s : facebook.com/groups/rucheartmbas.

LA RUCHE D’ART – ATELIER DE CRÉATION GRATUIT

Le Musée est heureux d’ouvrir sa Ruche d’Art! Cet atelier de création libre, gratuit et ouvert à tous est accompagné par l’art-thérapeute Emmanuelle Meunier. La Ruche d’Art est un espace de bien-être, de rencontre, et d’inclusion. Une grande quantité et variété de matériel créatif est disponible pour les personnes participantes. Il n’y a pas d’instruction, les expériences autonomes de créativité, d’apprentissage et de partage de savoir-faire sont encouragées. Chaque individu qui se sent interpellé est le bienvenu.

La Ruche d’Art est ouverte tous les premiers dimanches du mois de 13 h à 16 h dans l’atelier du Musée (aucune réservation n’est requise) :

2019 | 6 octobre, 3 novembre et 1er décembre
2020 | 5 janvier, 2 février, 1er mars, 5 avril et 3 mai

À PROPOS D’EMMANUELLE MEUNIER

Diplômée en art-thérapie, Emmanuelle sera l’accompagnante de la Ruche d’Art du Musée. Elle pratique le métier d’art-thérapeute auprès de clientèles diversifiées. Plus récemment, sa pratique de l’art-thérapie s’est développée auprès des femmes qui fréquentent le centre La Parolière à Sherbrooke, où elle travaille depuis 2017. Passionnée de l’expression par l’art et de ses bienfaits sur la santé, son approche humaniste l’amène à s’intéresser au mouvement des Ruches d’Art. Elle étudie l’approche non-interventionniste de l’art-thérapie auprès de la fondatrice des Ruches d’Art, Mme Janis Timm-Bottos. C’est donc naturellement qu’elle vient cet automne au Musée des beaux-arts de Sherbrooke pour y implanter la deuxième Ruche d’Art dans un musée des beaux-arts au Québec.