Karen Tam. Nous sommes tous des brigands

KAREN TAM. NOUS SOMMES TOUS DES BRIGANDS

Une exposition produite et mise en circulation par EXPRESSION, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe.

Commissaire : Marcel Blouin

L’exposition sera présentée du 10 octobre 2019 au 2 février 2020. Le vernissage des expositions de l’automne aura lieu le jeudi 10 octobre au soir.

UNE RÉFLEXION SUR LES EMPRUNTS CULTURELS

Proposé avec une touche d’humour, le titre de l’exposition, Nous sommes tous des brigands / We are all robbers, met en évidence un constat voulant que, continuellement, simples citoyens, commerçants ou artistes, nous « volons » aux autres, leurs idées, leurs façons de faire, pour mieux créer notre propre vie, pour mieux commercialiser de nouveaux produits, pour mieux inventer de nouvelles œuvres. Dit autrement, nous pourrions parler d’ « emprunt » au lieu de « vol », comme si, au quotidien, nous empruntions aux autres, tout comme les autres nous empruntaient une part de nous-mêmes.

Cette façon de percevoir le développement d’une culture — son instauration, sa dissémination, sa perception, sa relance dans le flot infini des mouvances — ne va pas sans rappeler certains enjeux bien actuels telle la « diversité culturelle » qui ne peut être séparée de son corollaire, l’ « identité », individuelle et collective. Cette notion de « vol » — ou d’« emprunt » — marque aussi, la réalité des artistes en art contemporain, à une époque où le droit d’auteur et l’authenticité de l’œuvre sont malmenés, diront les tenants de la tradition, s’ajustent à une nouvelle réalité, répliqueront les plus audacieux. C’est donc ces différentes formes d’ « emprunt » qu’abordera l’exposition de Karen Tam.

À PROPOS DE L’ARTISTE

La démarche de l’artiste interroge à la fois l’authenticité de l’œuvre d’art et la perception de la culture chinoise en Occident, en l’occurrence au Québec.

Artiste montréalaise jouissant déjà d’une reconnaissance nationale et internationale, Karen Tam axe sa recherche sur différentes formes de construction et de représentation des cultures au moyen d’installations dans lesquelles elle recrée des espaces de restaurants chinois, de bars à karaoké, de fumeries d’opium, de magasins de curiosités et d’autres sites de rencontres culturelles. Depuis 2000, elle a exposé et participé à des résidences au Canada, en Irlande, au Royaume-Uni, en Autriche, en Allemagne, aux États-Unis et en Chine, dans des endroits tels que The Drawing Center (New York), le Victoria & Albert Museum (Londres), le Musée d’art contemporain de Montréal et le Irish Museum of Modern Art. Elle a été finaliste pour le Prix en art actuel du Musée des beaux-arts du Québec en 2016, ainsi que pour le prix Sobey pour les Arts en 2010, puis de nouveau en 2016. Ses prochaines expositions auront lieu à la Art Gallery of Greater Victoria (Colombie-Britannique), à Expression, Centre d’exposition de Saint-Hyacinthe (Québec), et au Musée régional de Rimouski (Québec).

Karen Tam détient une maîtrise en arts visuels en sculpture du School of the Art Institute of Chicago et un doctorat en Cultural Studies de Goldsmiths (University of London). Ses œuvres font partie des collections du Irish Museum of Modern Art, de la collection Prêt d’œuvres d’art du Musée national des beaux-arts du Québec, de la Caisse de dépôt et placement du Québec, d’Hydro-Québec, de la Banque d’art du Conseil des arts du Canada, et du Groupe financier RBC, et sont collectionnées par des particuliers au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni. Elle est représentée par la Galerie Hugues Charbonneau.

ACTIVITÉ ACHETER UN PETIT CHINOIS!

Du 3 au 6 octobre, vous êtes invité(e)s à venir déposer au Musée vos « chinoiseries » : bibelots, sculptures, objets décoratifs, céramiques, cartes ou documents relatifs aux activités missionnaires comme Acheter un petit Chinois! Aussi, n’hésitez pas à faire parvenir des témoignages, des coupures de journaux, etc. Vos « chinoiseries » seront placées aux côtés des œuvres de l’artiste Karen Tam. À la fin de l’exposition, les personnes participantes seront invitées à venir récupérer leurs « chinoiseries » entre le 10 et le 14 février.

Logo EXPRESSION, Centre d'exposition de Saint-Hyacinthe et du Conseil des arts et des lettres du Québec
Logo du musée de la civilisation du Québec
Musée de la civilisation, collection du Musée chinois des missions des Jésuites