Œuvre : José Luis Torres, Vice Caché, 2020, DÉ-CONSTRUCTIONS, Musée des beaux-arts de Sherbrooke
Œuvre : José Luis Torres, Vice Caché, 2020, DÉ-CONSTRUCTIONS, Musée des beaux-arts de Sherbrooke

José Luis Torres. DÉ-CONSTRUCTIONS

Une présentation de Hydro-Québec

L’exposition de José Luis Torres se déroule dans et hors les murs du Musée.  L’exposition intérieure de José Luis Torres sera présentée du 1e octobre 2020 au 30 mai 2021.

À l’intérieur du Musée

Colorée et ludique, l’installation de José Luis propose au visiteur de changer de point de vue sur le musée et peut-être même sur lui-même. En se promenant dans et sur l’œuvre le public découvre différents types d’expériences sur le lieu, à la manière d’un sentier ou d’un déambulatoire. DÉ-CONSTRUCTIONS est une œuvre conviviale qui amène une réflexion sur l’habitat, le territoire, à mi-chemin entre l’intérieur et l’extérieur, nature et culture, temporaire et permanent. Mouvante et participative, son fruit dépendra de l’implication du visiteur(-euse) au fil du temps.

Dans le stationnement du Musée

Depuis le 9 juillet 2020, l’œuvre Vice caché est installée dans le stationnement du Musée et visible gratuitement en tout temps. Tout à fait à propos en regard des préoccupations actuelles face la pandémie, l’œuvre Vice-Caché se présente telle une métaphore du « cabanisme », de l’enfermement et du confinement, mais aussi comme une manifestation créative porteuse d’espoir. (voir l’image en haut de la page)

Au square Queen

Une autre œuvre «hors-les-murs» est installée au Square Queen à Lennoxville. 

Tel un jaillissement lumineux érigé dans l’espace du parc éphémère, l’installation invite à prendre un temps d’arrêt, un moment d’appropriation et d’émerveillement. Éclairée de la pénombre au levé du jour, La clairière invite les gens à lever les yeux et regarder vers le haut. Conçue autour de la notion d’accessibilité, d’inclusion et d’ouverture, cette création est installée dans l’espace du Square Queen, au centre-ville de Lennoxville. Le souhait ainsi exprimé est l’appropriation de l’installation par les passants, les visiteurs et les résidents, en permanence, 24 heures par jour, 7 jours sur 7. Impossible à ignorer et générant un impact assuré, l’œuvre explosivement colorée ira chercher les gens directement dans le lieu public, sans contrainte d’espace, de temps et d’argent.

Pour cette installation, le Musée des beaux-arts a pu compter sur le partenariat de la galerie Foreman de l’université de Bishop’s, la Ville de Sherbrooke, Commerce Sherbrooke et Global Excel.

Photographie : l’artiste à l’intérieur de son œuvre durant l’installation. 

À propos de l’artiste

Pour ce projet, l’équipe du Musée s’associe à un artiste d’une grande liberté et pourvu d’un étonnant pouvoir d’émerveillement. Artiste résolument ancré dans le présent, Torres recycle pour créer, contraster, interroger et faire réfléchir. Il propose des créations qui ratissent large, provoquant toutes sortes d’émotions chez le visiteur(-euse).

Né en Argentine, José Luis Torres vit et travaille au Québec depuis 2003. Il détient un baccalauréat en arts visuels, une maîtrise en sculpture et une formation en architecture ainsi qu’en intégration des arts à l’architecture. Ses œuvres ont été présentées dans le cadre de nombreuses expositions individuelles et collectives, au sein d’interventions publiques au cours de résidences d’artistes à travers le monde. Son nom ne cesse de grandir.

Site web de l’artiste : joseluistorres.ca