Parcours Photo Sherbrooke

Arlette Vittecoq, Le Tagueur,  2016

PARCOURS PHOTO SHERBROOKE,  ÉDITION AUTOMNE 2018

Autour du Lac des Nations

Du 1er septembre 2018 au 31 janvier 2019

 

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, en partenariat avec la Ville de Sherbrooke et son organisme de développement touristique, Destination Sherbrooke, présente Parcours Photo Sherbrooke. Le parcours est subdivisé en trois installations autour du Lac-des-Nations, regroupant chacune une dizaine de photographies. Sur le thème « Notre monde », l’édition automnale 2018 se penche sur la diversité des regards à travers le travail des artistes Arlette Vittecoq, Luc Lemay, Sandra Lachance, Guylain Doyle et Yannis Davy Guibinga. Les clichés de cinq membres du Club photo de Sherbrooke complètent l’exposition Parcours Photo Sherbrooke.

La soirée d’ouverture se déroulera au Siboire-Jacques Cartier samedi 1er septembre à 17 h. Les 1er, 2 et 3 septembre 2018, lors du lancement de Parcours Photo Sherbrooke, les amateurs de photographies de tous niveaux sont invités à un événement grand public incluant ateliers, visites d’interprétation et une conférence du photographe Luc Lemay sur la photographie argentique.

Consultez le programme complet 

 

Originaire de Libreville au Gabon, le néo-Montréalais Yannis Davy Guibinga réalise des portraits qui démontrent une préoccupation pour la diversité identitaire et culturelle des peuples africains.

 

 

Natif des Îles-de-la-Madeleine, Guylain Doyle découvre la photographie en 1994. Ses deux nouvelles passions, le voyage et la photographie, sont dès lors indissociables. Elles le mèneront sur cinq continents.

 

En imposant des objets ludiques et enfantins aux personnages de Vieux jeux, l’artiste multidisciplinaire Sandra Lachance construit des intervalles entre le passé et le présent, entre le réel et l’irréel, et interroge la place du souvenir et du jeu chez les personnes âgées.

 

 

Nostalgique impénitent, Luc Lemay effectue en 2015 un virage à 180 degrés et retrouve avec bonheur la pellicule argentique. Dès lors, il utilise principalement ce médium pour réaliser des photographies sur la ville de Montréal, ses habitants et son architecture.

 

Établie à Sherbrooke depuis 1970, Arlette Vittecoq a enseigné à l’Université de Sherbrooke pendant plus de 30 ans. Dans les dernières années, son œil capte les espaces urbains de Sherbrooke, mettant en valeur la diversité des gens qui font vivre la ville.