AVANTAGES MEMBRES CHEZ NOS PARTENAIRES

ACCÈS GRATUIT

RABAIS DE 50% SUR LE PRIX D’ENTRÉE

REMISE DE 10% SUR LE PRIX RÉGULIER

Véronique Béland – Collaboration Espace [IM] Média


Véronique Béland , THIS IS MAJOR TOM TO GROUND CONTROL, 2012, installation : imprimante matricielle, moniteur, 5 haut-parleurs, bancs, bibliothèque, livres.

VÉRONIQUE BÉLAND. LES ASTRONAUTES DE LA RAISON ONT PEUPLÉ LE CIEL NOCTURNE

L’exposition sera présenté du 20 juin au 22 septembre 2019 au Musée des beaux-arts de Sherbrooke, en collaboration avec l’édition 2019 du festival Espace IM média.

Dans cette exposition, Véronique Béland propose quatre œuvres alliant art médiatique et art des mots. Parmi elles , l’installation THIS IS MAJOR TOM TO GROUND CONTROL capte les ondes du cosmos qui sont transformées en mots et imprimées devant nos yeux pour retranscrire la poésie du ciel. Expérimentale, l’exposition permet aussi aux visiteurs de recevoir son message personnel de l’Univers.

À PROPOS DE L’ARTISTE

Née au Québec (Canada), Véronique Béland vit en France depuis bientôt dix ans. Diplômée du Studio national des arts contemporains le Fresnoy (Promotion Michael Snow, 2010-2012) et titulaire d’une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Sa pratique artistique, qui gravite entre les arts médiatiques et la littérature, s’intéresse à des phénomènes imperceptibles à échelle humaine, dans une tentative constante d’ausculter ce qui semble vide pour en révéler le contenu. Par divers protocoles de traduction ou de transcodage, ses œuvres cherchent à faire contact entre le visible et l’invisible, d’où en jaillit une certaine forme de narration.

COLLABORATION ESPACE [IM] MÉDIA

Saint-Valentin 2019

OFFRE PROMOTIONNELLE LE 14 FÉVRIER :

SOIRÉE ROMANTIQUE AU MUSÉE

Pour la Saint-Valentin, offrez une sortie romantique à votre partenaire! À l’achat d’une entrée, recevez une deuxième entrée gratuite. Il est si romantique de découvrir nos expositions main dans la main avec un être cher… Alors pour préparer votre sortie d’amoureux, votre première «date» ou simplement pour passer un moment avec une personne que vous aimez, le Musée sera exceptionnellement ouvert jeudi 14 février jusqu’à 19 h.

POUR L’AMOUR DES FAMILLES

Et comme l’amour donne parfois la vie, les entrées «Famille» sont aussi à 50 % de réduction tout au long de l’après-midi, de 12 h à 17 h

Vernissage – Les futurs disparus


VENDREDI 8 FÉVRIER

17 h : Visite VIP réservée aux membres du Musée 
En avant-première, les artistes, René Bolduc et Mélanie Noël présentent leurs œuvres.
Vous n’êtes pas membre? Osez le devenir! http://mbas.qc.ca/wordpress/devenir-membre/

18 h : Vernissage ouvert au public
Venez visiter l’exposition Les futurs disparus, rencontrer l’équipe du Musée des beaux arts et les artistes, René Bolduc, photographe et Mélanie Noël, auteur.
 
Une exposition en photos et en mots, Les futurs disparus est un hommage aux humains qui disparaissent au quotidien et aux époques jadis rêvées qui sont maintenant des passés à raconter.

L’exposition est présentée au Musée des beaux-arts de Sherbrooke du 8 février au 31 mars 2019.

Pour le vernissage, vous pourrez déguster les bières de notre généreux commanditaire, la microbrasserie Siboire. 

À PROPOS DE L’EXPOSITION

Une exposition et un livre en photos et en mots. 
Lui, René Bolduc est photographe, elle, Mélanie Noël est auteure. Ils ne se connaissaient pas, mais leur ami Richard Séguin leur propose d’unir les images et la poésie. Une seule directive avait été donnée : les Cantons-de-l ’Est devaient être l’inspiration du projet. Ainsi, toutes les images de l’exposition et du livre ont été prises sur ce territoire. Pour en savoir plus.

Marcel Barbeau. Vibrato

 

Marcel Barbeau, Manon à New York, 1965 Acrylique sur toile 122 x 122 cm Don de Arthur Ruddy. Collection du Musée d’art de Joliette © Marcel Barbeau

MARCEL BARBEAU. VIBRATO

L’exposition sera présenté du 20 juin au 29 septembre 2019

Commissaires : Marie-Hélène Foisy et Émilie Grandmont Bérubé

Réalisée à partir des œuvres de la collection permanente du Musée d’art de Joliette, Marcel Barbeau. Vibrato rend hommage à un grand peintre et sculpteur Québécois, dans une exposition qui retrace les moments clés de sa période optique.

En 1964, après avoir vécu quelques années entre Montréal et Paris, Barbeau part pour New York. Au sein de ce bouillon de culture et d’art, ses sens sont sollicités : le mouvement incessant de la ville, des voitures, des passants, des lumières, et la musique des boîtes de jazz, où il danse toute la nuit, stimulent son intérêt pour le mouvement et le cinétisme. L’artiste réalise, à cette époque, ses premières œuvres d’art optique.

L’objectif de l’exposition est de retracer les moments clés qui ont amené l’artiste à joindre ce mouvement, tout en essayant de saisir la place que cette période occupe dans sa production artistique.

BIOGRAPHIE DE MARCEL BARBEAU

Né en 1925, Marcel Barbeau est l’élève de Paul-Émile Borduas, à l’École du meuble de Montréal de 1942 à 1947. À l’atelier de son maître, il rencontre le groupe des jeunes artistes qui formeront le groupe des Automatistes. C’est avec Jean-Paul Riopelle qu’il réalise ses premières oeuvres abstraites, expérimentant plusieurs techniques dont le « dripping ». Il est également l’un des signataires du Manifeste Refus global.

D’un esprit libre et indépendant, Marcel Barbeau gardera toujours une distance avec les grands mouvements artistiques desquels il s’inspirent pourtant. Après la dissolution des Automatistes, il mène une vie de nomade à travers le Canada et les États-Unis. Il s’adonne alors à l’art optique. Mouvement d’envergure internationale, l’art optique ou Op Art, regroupe des artistes dont les oeuvres, s’inspirant de théories scientifiques, donnant à voir des illusions d’optique : l’expérience du regardeur qui en ressort est très physique et déstabilisante. Là encore, Barbeau se tiendra légèrement en marge : ses œuvres conservent un caractère émotionnel et spontané, et ce, malgré leur apparente rigidité.

SPACE 9

LE SALON DU PRINTEMPS DES ARTISTES DES CANTONS-DE-L’EST – 9ÈME ÉDITION

L’exposition sera présentée du 11 avril au 2 juin 2019

C’est la 9ème édition du Salon du printemps des artistes des Cantons-de-l’Est – SPACE 9. Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke est heureux de présenter une sélection de douze artistes qui illustrent la pratique et le discours des artistes d’ici.

LES ARTISTES

ANNE-MARIE BERTHIAUME – ESTAMPE

Résidant présentement à Sherbrooke, Anne-Marie Berthiaume est titulaire d’un Baccalauréat en arts-plastiques à l’UQTR. Elle s’est démarquée en se spécialisant dans le domaine de l’estampe. Récipiendaire de la Bourse Presse-papier 2007 (Trois-Rivières) et finaliste au 18e Prix Albert-Dumouchel (Montréal), toujours en 2007, elle a participé à plusieurs expositions collectives aussi bien au Québec qu’en Europe.

Anne-Marie Berthiaume, Déséquilibre, sérigraphie et techniques mixtes sur bois, 30  x 30 cm, 2018.

ANNE-RENÉE HOTTE – PHOTOGRAPHIE

Diplômée en photographie à l’Université Concordia (2010), Anne-Renée Hotte a complété sa maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’Université du Québec à Montréal en 2015. Son travail a été présenté dans plusieurs lieux à l’étranger et au Québec, notamment à la Galerie Artem (Quimper, France), à la Galerie de l’Université de l’Indonésie (Jakarta), à Volta NY (New York, États-Unis), à Caravansérail (Rimouski), à la FOFA Gallery (Montréal), à la Galerie de l’UQÀM (Montréal) et à la Galerie Trois Points (Montréal). En 2013, elle a réalisé, pour le Centre hospitalier de l’Université de Montréal, une œuvre d’art public qui sera exposée durant toute la durée de la construction du nouveau centre.

Anne-Renée Hotte Sylvestre 3 (Toutes mes histoires de forêts mènent à un cours d’eau) Impression numérique sur papier archives 1/3 155 x 124,5 cm 2018 Crédit photo : Anne-Renée Hotte

CAROLINE LÉTOURNEAU – PEINTURE

Caroline Létourneau est originaire de Princeville. Elle est détentrice d’un baccalauréat avec spécialisation en arts visuels de l’Université d’Ottawa (2011). Elle a participé à plusieurs solos, notamment au Centre d’art Jacques et Michel Auger (2016) et à la Maison de la culture de Notre-Dame-de-Grâce de Montréal (2015). Elle a également participé à la Foire d’art contemporain de Saint Lambert en 2013.

Caroline Létourneau, La revanche d’Artemisia Gentileschi, acrylique sur toile, 152 x 183 cm, 2018.

CHLOÉ BEAULAC – GRAVURE

Diplômée d’un baccalauréat en beaux-arts de l’Université Concordia (2010), Chloé Beaulac se spécialise dans les arts imprimés. En 2015 elle remporte le prix Télé-Québec remis conjointement par la Biennale d’estampe contemporaine de Trois Rivières (BIECTR) ainsi que la Fabrique culturelle pour son œuvre Au cœur du Magnétisme. En 2018, elle remporte le prix Culture Montérégie – Fabrique culturelle, remise pour l’ensemble de son œuvre et son implication en Montérégie. Beaulac a exposé son travail dans le cadre de plusieurs projets d’oeuvres d’art public, et de nombreuses expositions solos et expositions de groupe un peu partout au Québec, au Canada et à quelque reprises à l’international.

Chloé Beaulac, Vibert, acrylique et techniques mixtes sur papiers, 123 x 93 cm, 2014.

LE DUO DUROCHER-SCHUELER – CÉRAMIQUE

Sylvie Schueler détient un diplôme de 2e cycle en pratiques artistiques actuelles à l’Université de Sherbrooke. Diplômé en ingénierie, Maxime Durocher est céramiste autodidacte. Ils vivent et créent à Sherbrooke.

Durocher-Schueler, Alterre – Détail, 2018, Porcelaine et grès , Maison des arts et de la culture de Brompton, Crédit photo : Yves Harnois

FRANÇOIS MATHIEU – INSTALLATION

Détenteur d’un baccalauréat en philosophie, d’un autre en arts plastiques et d’une maîtrise en études québécoises, François Mathieu possède une longue expérience de technicien au service des artistes dans plusieurs ateliers de Québec, ainsi que de formateur et chargé de cours. Ayant à son actif plusieurs réalisations d’art public, il a aussi présenté de nombreuses expositions au Canada, au Mexique et en Belgique. Ayant grandi à St-Éphrem en Beauce, François Mathieu vit et travaille en milieu rural, à St-Sylvestre de Lotbinière.

François Mathieu, Un tour , venu d’un centre, 2014, Cuir, corde de polyester, poulies métalliques, béton
272 x 320 x 320 cm, Crédit photo : Étienne Boucher

HANI FERLAND – ART POPULAIRE CONTEMPORAIN

Née le 22 juin 1979 à l’hôpital de Granby, Hani Ferland a grandi à Sainte-Anne-de-la-Rochelle dans les Cantons-de-l ’Est. C’est en 1999 qu’elle s’établit à Sherbrooke, ville dans laquelle elle complète un baccalauréat en études littéraires et culturelles à l’Université de Sherbrooke en 2011. Hani Ferland travaille depuis une quinzaine d’années à CIAX 98,3, radio communautaire de Windsor et région, desservant le territoire du Val-Saint-François. Elle y est aujourd’hui la directrice générale. Dans son parcours artistique, Hani Ferland a partagé un atelier au Centre d’art de Richmond avec d’autres photographes de la région. Elle a également exposé différentes œuvres dans les centres de diffusion des Cantons-De-L ’Est.

Hani Ferland, crédit photo : Hani Ferland

JÉRÉMIE ST-PIERRE – PEINTURE

Jérémie St-Pierre est né le 4 septembre 1983 à Ste-Félicité de l’Islet. Récipiendaire de la bourse du Campus-Notre-Dame de Foy, il entreprend des études en arts plastiques à St-Augustin de Desmaures en 2000. Il possède un Baccalauréat en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Son travail est présent dans plusieurs collections privées et compte à son actif différentes expositions nationales. St-Pierre termine une maîtrise en arts visuels et médiatiques à l’UQAM où il obtint une charge de cours à l’hiver 2015. Il vit et travaille entre Montréal et les Cantons de l’Est. Il est représenté par la Galerie Michel Guimont dans la région Québec, Sherbrooke et Trois-Rivières.

Jérémie St-Pierre, Sensorama furtif, Acrylique sur toile, 76 X 92 cm, 2018

JOHANNE CÔTÉ – TEXTILE

Depuis 2014, Johanne Côté est une artiste professionnelle en art actuel. Elle possède une formation académique en graphisme et en arts visuels. Elle a complété un diplôme de 2e cycle en pratiques artistiques actuelles en 2014. Elle a participé à plusieurs expositions collectives et à quatre expositions solos à son actif.

Johanne Côté, PI infini, 2017, détail, Crédit photo : François Lafrance

SARA A.TREMBLAY – PHOTOGRAPHIE

Sara A.Tremblay détient une maitrise en beaux-arts de l’Université Concordia. Ses œuvres ont été présentées au Québec et en Ontario (YYZ Artists’ Outlet, Galerie Donald Browne, Fondation Guido Molinari, Vaste et Vague, entre autres) ainsi qu’en Suède où elle a séjourné à l’été 2013 dans le contexte de la Brucebo Fine Art Summer Residency Scholarship, àSjälsö, Gotland. Elle a participé au 32e Symposium International d’art contemporain de Baie Saint-Paul et est récipiendaire de la toute première Bourse Yvonne-L.-Bombardier. En 2016 elle publie l’ouvrage Själsö (VU, Québec).

Sara A.Tremblay, Repères / 45°19’15.2″N 72°07’37.8″W, 2019, Impression à jet d’encre, 50,8 x 76,2 cm, Crédit photo : Sara A.Tremblay

STEVE HEIMBECKER – SON ET VIDÉO

Né en Saskatchewan et formé au Alberta College of Art and Design, Steve Heimbecker est connu pour le rôle novateur qu’il a joué dans le développement de l’art sonore, de l’installation et de la composition sonore à canaux multiples au Canada. À partir des années 1980, il a présenté son travail et ses performances au Canada et en Europe. Depuis qu’il s’est installé à Montréal en 2001, il a réalisé une série de projets DVD en Dolby 5.1 et créé un système de diffusion du vent basé sur un réseau à 64 canaux portant le nom de «Wind Array Cascade Machine» dont les manifestations prennent la forme d’installations, tout en continuant à produire et à exposer son travail sur les scènes nationale et internationale.

Un jour et une année au lac Libby / A Day and a Year at Libby’s Pond (2019)
29 – channel audio visual installation Artist: Steve Heimbecker Crédit photo : Steve Heimbecker

YAN GIGUÈRE – PHOTOGRAPHIE

Yan Giguère a grandi à Victoriaville et a fait ses premiers pas en photographie dans la chambre noire de la polyvalente Le Boisé, au début des années 80. Il a étudié le cinéma au Cégep St-Laurent, puis la photographie au Cégep du Vieux-Montréal et à l’université Concordia. Il compte plusieurs expositions individuelles à son actif, notamment, à Montréal, Choisir, présentée à la galerie Occurrence en 2007, Bienvenue, à la Galerie B312 en 2002, Chavirer, à la Galerie Vox en 2001 et, en 2009, Attractions, à la Galerie Optica. Ses œuvres font partie de nombreuses collections publiques et privées, dont celles du Musée national des Beaux-arts du Québec et d’Hydro-Québec.

Yan Giguère, Maison vide, Sainte- Anne de la Pérade, épreuve à la gélatine argentique, cire micro-crystalline, montée sur carton et faux cadre de tilleul, 72 cm X  72 cm X 4,4 cm, 2010.
Crédit photo : Yan Giguère

Exposition itinérante – sur Clémence DesRochers

Réalisée par le Musée des beaux-arts de Sherbrooke, l’exposition rétrospective Clémence. De la factrie au musée est proposée en itinérance pour l’année 2020.

Exposition au MBAS – Photographie : François Lafrance

L’exposition rétrospective Clémence. De la factrie au musée souligne, par la présentation de dessins, de poèmes, de documents d’archives et de témoignages, les 60 ans de carrière d’une grande dame. Elle rend hommage à une artiste multidisciplinaire exceptionnelle, dont l’œuvre, la personnalité et l’engagement ont révolutionné et marqué l’univers culturel et social du Québec.

Télécharger Fiche technique – expo itinérante Clémence

Fille du poète Alfred DesRochers et de Rose-Alma Brault, Clémence DesRochers est née à Sherbrooke en 1933. Avant-gardiste à plusieurs égards, elle commence sa carrière à la fin des années 1950. Son humour contagieux, son énergie débordante et sa créativité lui permettent de se frayer un chemin dans le monde du spectacle. Jouant d’abord la comédie, elle invente littéralement son métier en développant un univers poétique qui lui est propre. Connue comme monologuiste, poète, chansonnière, comédienne, animatrice et artiste visuelle, celle que l’on nomme simplement et affectueusement Clémence a conquis le cœur du public. Livrées sur le ton de la confidence, ses créations littéraires, musicales et visuelles racontent les joies et les peines des gens ordinaires, tout en posant un regard lucide sur les travers de la société québécoise.

Renseignements supplémentaires
Catherine Duperron, chargée de projets
cduperron@mbas.qc.ca – 819 821-2115

Vernissage 29 novembre : La révolution Borduas: espaces et liberté

Image : NE PAS REPRODUIRE SANS AUTORISATION Paul-Émile Borduas, Musique acidulée, 1955, huile sur toile. Collection particulière. Photo : Richard Max-Tremblay

LA RÉVOLUTION BORDUAS : ESPACES ET LIBERTÉ

Vernissage : jeudi 29 novembre 2018 

INVITATION : La présidente du conseil d’administration, Mme Lucie Lemay et la directrice du Musée, Mme Cécile Gélinas, vous invitent à la grande ouverture de l’exposition La révolution Borduas : espaces et liberté, au Musée des beaux-arts de Sherbrooke le jeudi 29 novembre.

À 17 h : Activité réservée aux membres du Musée : Visite commentée par la commissaire et historienne de l’art, Mme Anne Beauchemin. — gratuit – rsvp

à 18 h : Vernissage ouvert au public. Venez visiter l’exposition, rencontrer l’équipe du musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul et la commissaire de l’exposition.

L’exposition est présentée du 29 novembre 2018 au 24 mars 2019

Une exposition consacrée à ce peintre clé de notre histoire et à ses idées pour changer la société.

70 ans après la publication du Refus Global, et 58 ans après la mort du peintre Paul-Émile Borduas, son art, ses idées, ses aspirations sont toujours inspirants, comme en témoignent plusieurs artistes qui lui ont rendu hommage. Cette exposition présente des œuvres picturales et photographiques, dont certaines rarement exposées.

Cette exposition a été produite et mise en circulation par le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Ce projet est possible grâce à la participation financière du ministère du Patrimoine canadien.

SEMAINE DE RELÂCHE AU MUSÉE-ACTIVITÉS CULTURELLES EN FAMILLE

« Semaine de relâche au Musée-Activités culturelles en famille »

PRÉSENTE LA SEMAINE DE RELÂCHE AU MUSÉE

Pour la semaine de relâche scolaire, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke propose des activités pour les familles. Visites commentées, ateliers créatifs, spectacle de conte et Yoga parent-enfant sont au programme pour les enfants entre 4 et 12 ans.

Le nombre de places est limité, les réservations sont OBLIGATOIRES via event-brite. Les enfants doivent être accompagnés par un adulte en tout temps. Chaque activité est accessible au coût de 4 $ / personne et par atelier (+ frais de réservations = 5,45 $). Veuillez réserver un billet par enfant ET un billet par adulte Toutes les activités sont GRATUITES pour les membres du Musée, mais ceux-ci doivent quand même réserver. Assurez-vous d’avoir en main votre carte de membre à jour le jour de l’activité!

Pour savoir comment profiter de la gratuité, consulter la page devenir membre

ACTIVITÉS DU 4 AU 8 MARS 2019

LUNDI 4 MARS 2019

De 11 h à 12 h – atelier théâtre – pour les enfants de 6 à 12 ans.  Renseignements et réservations

De 14 h à 15 h – visite et atelier sur le thème de Borduas – pour les enfants de 6 à 12 ans. L’activité commencera par la visite commentée de l’exposition La révolution Borduas : espaces et liberté pour découvrir l’univers fantastique des automatistes. Elle sera suivie d’un atelier de création où les familles dessineront une oeuvre à plusieurs mains. Renseignements et réservations

MARDI 5 MARS 2019

De 9 h 30 à 10 h 30 – atelier sculpture de fil de fer – pour les enfants de 6 à 12 ans.Les familles seront initiées à la sculpture en fil de fer. Cette activité se déroule SANS visite commentée. Renseignements et réservations

De 11 h à 12 h- atelier poésie et polaroïd – pour les enfants de 6 à 12 ans. L’activité commencera par la visite commentée de l’exposition Les futurs disparus pour découvrir les photographies et la poésie. Elle sera suivie d’un atelier de création pour les familles. Renseignements et réservations

De 13 h à 14 h – atelier shibori – pour les enfants de 6 à 12 ans. Le Shibori est une technique japonaise de teinture sur tissu. Attention, activité salissante, protégez les vêtements. Cette activité se déroule SANS visite commentée. Renseignements et réservations

De 15 h à 16 h – atelier théâtre – pour les enfants de 6 à 12 ans.  Renseignements et réservations

MERCREDI 6 MARS 2019

De 9 h 30 à 10 h 15 – yoga parent-enfant- pour les enfants de 5 à 12 ans En partenariat avec le studio M Yoga, les familles pourront pratiquer leurs meilleures postures de yoga dans un musée ouvert spécialement pour eux. Renseignements et réservations

De 11 h à 12 h – spectacle de contes – pour les enfants de 6 à 12 ans. CONTES BOHÈMES : Folklore mondial, contes de randonné et ritournelles avec Christine Bolduc. Renseignements et réservations

JEUDI 7 MARS 2019

La journée du jeudi 7 mars est proposé par Desjardins. L’animation de l’atelier Fou fou fou le papier est assuré par Québec environnemnet et développement durable, il s’agit d’un atelier de sensibilisation à la récupération et à la réutilisation du papier pour en faire des oeuvres d’art!

De 9 h 30 à 10 h 20 – Fou Fou Fou le papier – pour les enfants de 4 à 12 ans.  Renseignements et réservations

De 10 h 30 à 11 h 20 – Fou Fou Fou le papier – pour les enfants de 4 à 12 ansRenseignements et réservations

De 13 h à 13 h 50 – Fou Fou Fou le papier – pour les enfants de 4 à 12 ans. Renseignements et réservations

De 14 h à 14 h 50 – Fou Fou Fou le papier – pour les enfants de 4 à 12 ansRenseignements et réservations

De 15 H à 15 h 50 – Fou Fou Fou le papier – pour les enfants de 4 à 12 ansRenseignements et réservations

VENDREDI 8 MARS 2019

De 9 h 30 à 10 h 15 – yoga parent-enfant- pour les enfants de 5 à 12 ans En partenariat avec le studio M Yoga, les familles pourront pratiquer leurs meilleures postures de yoga dans un musée ouvert spécialement pour eux. Renseignements et réservations

De 10 h 30 à 11 h 30 – atelier sculpture de fil de fer – pour les enfants de 6 à 12 ans.Les familles seront initiées à la sculpture en fil de fer. Cette activité se déroule SANS visite commentée. Renseignements et réservations

De 14 h à 15 h – visite et atelier sur le thème de Borduas – pour les enfants de 6 à 12 ans. L’activité commencera par la visite commentée de l’exposition La révolution Borduas : espaces et liberté pour découvrir l’univers fantastique des automatistes. Elle sera suivie d’un atelier de création où les familles dessineront une oeuvre à plusieurs mains. Renseignements et réservations