Catherine Bolduc. La matière sombre et autres paysages hypothétiques

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke est heureux de présenter en première québécoise la toute dernière exposition de Catherine Bolduc, une artiste multidisciplinaire dont les mises en scènes fantasmagoriques séduisent et interpellent l’imaginaire. À travers la présentation d’une série de dessins grands formats aux lignes sinueuses et aux motifs ornementaux, d’une installation sculpturale composée d’objets de la vie quotidienne et d’une intervention picturale réalisée in situ, l’artiste révèle tout le pouvoir de la fabulation et de l’idéalisation sur la perception de la réalité qui nous entoure. Ses œuvres envisagent la réalité comme une construction complexe, parfois inquiétante, parfois fabuleuse, dont les contours demeurent le plus souvent insaisissables.

Catherine Bolduc détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Figure montante de la scène artistique canadienne, elle possède plus d’une quarantaine d’expositions à son actif. Au cours des quinze dernières années, elle a présenté son travail autant au Québec qu’à l’étranger et a été accueillie dans de nombreuses résidences d’artistes, notamment au Studio du Québec à Tokyo. Résidant et travaillant à Montréal, l’artiste a choisi de présenter à Sherbrooke des œuvres picturales et installatives réalisées en 2013 et 2014, dont la plupart sont inédites.

David James

David James, artiste verrier et sculpteur.
Du 20 mai à octobre 2017

David James réalise des sculptures de verre moulé comme on coule le bronze. Dans ses formes épurées, minimalistes, sous l’aspect lisse et froid du verre, il offre à la lumière l’énergie et le dynamisme d’un monde intérieur. C’est une quatrième dimension qui aiguise toujours l’inlassable curiosité de l’artiste qu’il est devenu et du journaliste qu’il est resté.
Le Musée des beaux-arts présente pour la première fois une exposition qui porte sur le travail du verre. Une exposition impressionnante par le traitement de la matière, la couleur et l’exploration des formes.

Sérigraphie publicitaire – Centre Design UQAM

Sérigraphie publicitaire – Centre Design UQAM
Exposition réalisée par le Centre de design de l’UQAM.
Du 1er avril au 4 juin 2017

L’exposition présentera une quarantaine d’affiches sérigraphiées, datées de 1967 à 2015.  Cette méthode atteint son point culminant dans les années 70 et elle pousse les limites du graphisme par sa simplicité, sa rapidité d’exécution et ses couleurs franches et vives.

Jean Soucy, Peintre clandestin

 

Peintre clandestin, Jean Soucy  (L’Isle-Verte 1915 – Québec 2003)
Exposition itinérante par le Centre d’exposition Lethbridge, commissarié par Sébastien Hudon
Du 28 janvier au 26 mars 2017

À travers la présentation d’une soixantaine d’œuvres, de nombreux documents et de plusieurs artefacts, les visiteurs seront conviés à la découverte de la riche carrière artistique de Jean Soucy (1915, L’Isle Verte-2003, Québec). Grâce au travail exhaustif et minutieux d’archivistes, d’historiens de l’art et de proches de Jean Soucy, l’exposition promet une incursion au cœur des grands moments qui ont marqué le parcours exceptionnel du peintre, autant que les anecdotes et l’abondante correspondance qui offrent un portrait fidèle de cet artiste méconnu. Ce parcours créatif se dévoilera au fil de quatre périodes marquantes, à savoir : Premières armes (1934-1946), Le Grand Tour (1946-1950), La Période grise (1951-1959) et Visions abstraites (1960-1967).

Ces œuvres, réunies pour la première fois dans une exposition à caractère rétrospectif, seront accompagnées d’un catalogue qui permettra aux visiteurs de se familiariser avec un corpus peu étudié de l’histoire de l’art au Québec et à Québec. Durant cette période charnière, correspondant aux années quarante à soixante, les artistes s’affranchissent de l’académisme classique pour embrasser de nouveaux sujets, langages et moyens plastiques au gré de leur subjectivité. Ainsi, après un demi-siècle de dormance et de clandestinité, l’œuvre du peintre Jean Soucy, en plus d’être réuni dans une exposition inédite, fera l’objet d’une tournée à travers le Québec en 2016 et 2017 au Centre national d’exposition à Saguenay, à la Villa Bagatelle à Québec et au Musée des beaux-arts de Sherbrooke.

Le catalogue d’exposition, signé par le commissaire, accompagnera la tournée et sera lancé le jour du vernissage, le 19 décembre 2015.

 

Holly King: À la fontière du mystère

 

Le Musée des beaux-arts de Sherbrooke est heureux de présenter une rétrospective de mi-carrière de la photographe montréalaise Holly King qui porte sur les dix dernières années. L’exposition est constituée de quatre de ses plus récentes séries : Twisted Roots, Mangroves: Floating Between Two Worlds, Grand Canyon: Unscene et la série English Cliffs fraîchement terminée. Deux des séries évoquent plus clairement son oeuvre construit, tandis que les deux autres reposent plus manifestement sur la réalité. King affirme que ses photographies  « célèbrent la beauté sublime de la nature ».

Paul Béliveau. Les humanités

L’exposition Paul Béliveau. Les humanités fait en quelques sortes le point sur la production picturale de l’artiste. Mettant en évidence ses inspirations les plus fondamentales, qu’elles soient littéraires ou iconographiques, cette présentation invite les spectateurs à parcourir son imaginaire. La peinture de Paul Béliveau s’inscrit dans un postmodernisme riche en références, narrations et citations. Son œuvre est abondamment illustré par des références à l’art et la culture, à l’histoire et au le temps. Lorsqu’on observe son travail, on pourrait croire que l’artiste a traversé le temps, de l’Antiquité à aujourd’hui, en passant par les grands moments marquants de notre histoire. Pourtant, Paul Béliveau est bel et bien né dans la Ville de Québec en 1954, où il vit et travaille toujours.

Carte Blanche

La Maison du Cinéma et le Centre culturel de l’Université de Sherbrooke donnent
Carte Blanche aux étudiants de l’Université de Sherbrooke.

DEVENEZ MEMBRE CARTE BLANCHE ET BÉNÉFICIEZ DE NOMBREUX PRIVILÈGES POUR SEULEMENT 45 $ :

Vous pourrez trouver toutes les informations sur le site de la Carte Blanche

Le Chemin des Cantons

Forfait « découvrez Sherbrooke autrement sur le Chemin des Cantons »

LE FORFAIT COMPREND :
Des entrées pour 2 adultes dans ces lieux :

  • Musée de la nature et des sciences
  • Société d’histoire de Sherbrooke
  • Musée des beaux-arts de Sherbrooke OU pour le thé à l’anglaise du Centre Uplands

Passeport valide de la Saint-Jean-Baptiste à la fête du Travail

Points de vente actuellement : bureau d’information touristique de Sherbrooke, gîte Ile de Garde, Hôtel le Floral.

Tous les détails sur : http://www.chemindescantons.qc.ca/fr/forfaits/index.php

Cet été, vous aurez la culture au bout des doigts.

Nouvel horaire estival!

Alors que la chaleur se fait de plus en plus accablante, le Musée des beaux-arts de Sherbrooke vous invite à venir vous rafraîchir dans un environnement propice au plaisir, à la découverte et à la créativité! Nul doute que nos deux expositions de l’été et notre exposition permanente sauront vous distraire !

Venez alors profitez de nos nouvelles heures d’ouverture.

À partir du 24 juin nous serons ouverts tous les jours de 10h à 17h.
De plus entre le 2 juillet et le 20 août nous serons aussi ouvert le jeudi et vendredi soir jusqu’à 20h.